2023, y’a du boulot !

vendredi 13 janvier 2023

proposé par Bernard Laurent


Votre magazine complet

2023, y’a du boulot

Editorial de :
  Bernard Laurent
publié le : 12-01-2023 - 30min0s

La galette des reines cuite au feu de bois se déguste goupillon en main et sous une cloche.




Les podcasts du mag


publié le : 12-01-2023 - 2min33s

publié le : 12-01-2023 - 51s

Ce missile de haute portée relègue au second rang la menace nucléaire.


publié le : 12-01-2023 - 2min30s

Perdu dans le grand nord Canadien, un trappeur tente d’allumer le feu qui lui permettra de rester en vie.


publié le : 12-01-2023 - 59s

C’est lui maintenant qui a l’air d’une cloche.


publié le : 12-01-2023 - 5min53s

Je vous propose la recette de la galette des reines.




Bonjour à tous zé à toutes, nous sommes le 13 janvier 2023 et je suppose que l’on vous a souhaité à tous zé à toutes, joie, bonheur et prospérité, sans compter sur « et surtout une bonne santé » ! Que pourrais-je rajouter, si je veux rester dans le domaine de l’universel de ce que l’on peut souhaiter à n’importe qui n’importe où sur la planète ? Globalement c’est correct, c’est poli, c’est généreux sans être tapageur.

Bien sûr, si je me penche sur la question de l’égalité entre les sexes, je ne suis pas certain que les iraniennes ou les afghanes apprécient à sa juste valeur la dimension planétaire de mes vœux.

« Joie, bonheur et prospérité »… pour les quelques civils plus morts que vivants du côté de Bakhmut, … ça ne devrait pas les laisser indifférents.

Eh oui je pourrais multiplier ad nauseam les cas où ma grandeur d’âme et ma bienveillance légendaire s’écraserait comme une merde molle sur le préambule de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen et ça ferait tâche. Alors, comme je ne peux souhaiter à tous zé à toutes des vœux personnalisés, mais refusant de les globaliser en souhaitant à tous zé à toutes une « Bonne Année 2023 », je me contenterai de vous souhaiter d’avoir une bonne acuité auditive pour écouter Culture 5 et une bonne vue pour voyager dans notre site dont je rappelle l’adresse balado-gazette.fr

A ce propos, les quelques semaines d’interruptions des publications sur la toile nous ont permis de faire une grande toilette de notre site et de le relooker. Après bientôt trois ans d’existence, c’était nécessaire. Dites-nous ce que vous en pensez en écrivant à contact balado-gazette.fr

Mais revenons, pour conclure, à ce qui nous préoccupe tous zé toutes en ce début 2023. Quel genre de vœux formuler pour être raccord avec notre charte, ici dans Culture 5 ?
Allez, j’me lance. Je Nous souhaite de persévérer sur le chemin de la liberté d’expression et de l’universalisme de la pensée. C’est pas gagné et y’a du boulot !


Les chroniques sont aussi à lire


    Le goupillon.
    Le petit feu de bois.
    Le sonnet du sonneur.
    La galette des reines.

Les fichiers sonores et les textes mis à disposition sont soumis aux règles de distribution et de partage suivantes des licences Creative Commons :

Logo Creative Commons BY NC ND
Logo Creative Commons

/BY : attribution / NC : non commercial / ND : partage dans les mêmes conditions /

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Une fois publié, pour effacer ou modifier votre message : contact@balado-gazette.fr



Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Une fois publié, pour effacer ou modifier votre message : contact@balado-gazette.fr