LA LETTRE           ADHERER         FAIRE UN DON        

émission du 5 février 2021

vendredi 5 février 2021

proposé par Bernard Laurent


Votre magazine complet

émission du 5 février 2021

Editorial de :
  Bernard Laurent
publié le : 05-02-2021 - 29min43s




Les podcasts du mag


publié le : 05-02-2021 - 2min36s

Un seul remède : la Révolution Permanente (et la vaccination).


publié le : 05-02-2021 - 4min41s

Aristide a une déclaration à faire : « chabadabada, je suis contre le mariage ! chabadabada, chabadabada. » Faudra quand même un peu plus argumenter que de cette manière disons lelouchienne (de vie évidemment).


publié le : 05-02-2021 - 3min4s

Je voulais qu’il nous parle de tendresse mais Jeff n’a pas voulu. « Non, non, non, il n’en est pas question, … Par contre vivre sans richesse, on ne le pourrait pas, non, non, non on ne le pourrait pas. »


publié le : 05-02-2021 - 4min27s

Il n’a qu’un rapport très lointain avec James Dean. En effet c’est de l’astrophysicien Hubert Reeves qu’il est question. Il manipule des concepts extrêmement complexes avec la légèreté d’un funambule.


Comment ne pas en parler ? Comment faire l’impasse dans ce magazine sur une actualité qui envahit notre quotidien, notre passé récent et désormais notre futur. Comment ne pas parler de Lui !

Il est sournois, imprévisible, changeant et intelligent. Intelligent ? ça se discute.

Par contre il est dangereux. Il attaque silencieusement, il nous envahit, il prend possession de notre intimité et finit par nous détruire, ou dans le meilleur des cas nous mettre au tapis pour le compte.

Il a pris le pouvoir sur nos vie en détournant le cours de nos destinés. Cependant il ne propose rien, il n’a pas de projet. Ah si , il en a un : nous les briser menu et pour longtemps !

Pour tout dire, il est BETE et MECHANT mais lui n’a aucun humour.

Est-ce qu’il est au moins au courant qu’il nous empoisonne l’existence ? Non, même pas. D’ailleurs il s’en fout !!!

Une précision : je dis Il, ce pourrait aussi bien être ELLE parce qu’en réalité il est asexué. Donc incapable de se reproduire. Au mieux et pour survivre, il ne peut que se répliquer. Et comment ? En se comportant comme un pirate obstiné mais qui ne s’intéresse pas du tout à la prise de son butin. Il se contente de pénétrer nos disques durs intimes. Une fois dedans, il les détourne à son seul profit tout en les détruisant au passage. Quand je vous disais qu’il était con !

Il a le QI d’une photocopieuse qui disposerait d’environ sept milliards de feuilles et tout ce qu’il sait faire, c’est s’auto-copier, ou se répliquer si vous voulez, tout en bousillant la photocopieuse qui lui a permis de le faire etc, etc. Vous me suivez ? Toute la question est de savoir comment « l’homo sapiens » avec toute son intelligence ne parvient pas à bouziller ce « il » (ou « elle ») bête, méchant, obstiné et qui ose tout !

Pour ma part, je laisse à ceux qui savent, ou qui le prétendent, le soin de monter sur les estrades et je ne proposerai qu’une seule façon de faire : trouver au fond de soi toutes les ressources disponibles pour que, tous les jours, nous tentions d’être moins stupide que la veille et ainsi pratiquer dans notre huis clos la « Révolution Permanente ».
En attendant faites vous vacciner !

Bernard LAURENT


Les chroniques sont aussi à lire


    Barbara, Brest, le mariage et chabadabada.
    La richesse
    La fureur de vivre d’Hubert Reeves

Les fichiers sonores et les textes mis à disposition sont soumis aux règles de distribution et de partage suivantes des licences Creative Commons :

Logo Creative Commons BY NC ND
Logo Creative Commons

/BY : attribution / NC : non commercial / ND : partage dans les mêmes conditions /




Messages

  • Bonjour à tous !
    Un grand bravo à toute l’équipe de Ballado-Gazette, sous la houlette du Grand Bernard, pour toutes ces chouettes chroniques que j’ai grand plaisir à écouter. Une mention spéciale à Jean François pour sa « reprise » décalée de « La Tendresse » de Bourvil du 5 février qui m’a bien fait marrer ! Bien à vous. Amicalement. Etienne

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?


Votre message


Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Une fois publié, pour effacer ou modifier votre message : contact@balado-gazette.fr