LA LETTRE           ADHERER         FAIRE UN DON        

L’exception confirme la règle

vendredi 17 juin 2022

proposé par Bernard Laurent

Notre quête du jour

un jour j’irai en roulotte, visiter le monde en écoutant
En écoutant Culture 5, je suis
Si vous nous aimez tant que ça,


Aujourd’hui je n’ai qu’un mot à dire :
« exceptio firmat regulam in casibus non exceptis »…en bon français : « l’exception confirme la règle pour les cas qui ne sont pas explicitement exceptés. »
Je me garderai bien de disserter sur la règle et l’exception qui la confirme et qui, si elle prend de l’ampleur (l’exception) peut à son tour devenir une règle qui alors, et de fait, devient une exception…
Exemple :
Essayez d’appliquer sans faire d’erreur les règles de l’accord du participe passé ou de comprendre les clauses suspensives d’un contrat d’assurance vie !
Pour ma part, j’y ai renoncé parce que, en causant dans le poste je prends peu de risque de faire des fautes d’accord du complément d’objets etc, et par ailleurs, comme je n’ai pas l’intention de mourir, je me tiens éloigné des écrits de mon assureur qui par ailleurs ne manque pas…d’assurance ! Ce calembour restera une exception !
Donc, toute règle ne tient QUE si elle est pondérée par une exception.
Exemple :
Dans Culture 5, la règle veut que les chroniques ne dépassent pas 5 minutes. Et comme je suis le maître des horloges, mais que je veux éviter à mes p’tits camarades les affres d’un péril sclérosant, voici une exception que nous devons à notre ami Lionel Traverse.
Depuis sa Colombie Britannique ( 9 heures de décalage horaire avec le balado-studio ), il nous a envoyé un enregistrement de plus de 5 mn et qui répond à un souhait, un désir, un fantasme pour échapper à un danger imminent : « je voudrais être invisible ! ».
Etre invisible, une exception à la règle qui veut que ce ne soit pas possible, sauf dans Culture 5 et dans le monde des enfants.

Votre magazine complet

La règle et l’exception.

Editorial de :
  Bernard Laurent
publié le : 16-06-2022 - 25min29s

Ni Lou, ni la chèvre, ni le chou ne sauraient humilier un vieux paillasson, sauf exception.





Les chroniques sont aussi à lire


    Editorial du 17/06/22
    Le vieux paillasson.
    La chèvre et le chou.

Les fichiers sonores et les textes mis à disposition sont soumis aux règles de distribution et de partage suivantes des licences Creative Commons :

Logo Creative Commons BY NC ND
Logo Creative Commons

/BY : attribution / NC : non commercial / ND : partage dans les mêmes conditions /




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?


Votre message


Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Une fois publié, pour effacer ou modifier votre message : contact@balado-gazette.fr