la lettre               ADHERER             FAIRE UN DON            

Il faut rompre le silence, mais lequel ?

vendredi 7 janvier 2022

proposé par Bernard Laurent


Votre magazine complet

Il faut rompre le silence, mais lequel ?

Editorial de Bernard LAURENT
publié le : 06-01-2022 - 29min54s

Des vœux, des résolutions et des chats au coin du feu sur des rythmes impairs.




Les podcasts du mag


Je vous souhaite le silence qui apaise.


Bernard LAURENT
publié le : 06-01-2022 - 2min8s

Le silence après Culture 5, c’est encore Culture 5.



Les bonnes résolutions de Jeff.


Jeff
publié le : 06-01-2022 - 2min57s

Je souhaite juste continuer à écouter mes chouettes camarades de balado gazette.



Capsule de Jazz : Dave Brubeck.


Johann Lefèvre
publié le : 06-01-2022 - 4min58s

Quand la musique classique enfante le jazz sur des rythmes impairs.



Meilleurs vœux Arlette.


Hervé Richou
publié le : 07-01-2022 - 3min33s

Mes vœux à celle qui première de cordée, ouvrit une nouvelle voie, qui aujourd’hui encore, à quatre-vingt-deux ans travaille sans relâche dans son bureau à Pantin.




Bonjour à tous zé à toutes. Nous devions nous retrouver le 7 janvier et bien, bonne nouvelle, nous sommes le 7 janvier ! Et merci d’être fidèles au rendez vous pour ce premier Culture 5 de 2022.
Et nous nous retrouverons ainsi chaque vendredi, d’une manière ou d’une autre, tout au long de l’année.

Mais puisqu’à ce jour nous sommes en plein dans la période des vœux de bonne santé, de bonheur etc, je voudrais pour ma part vous souhaiter d’entendre et de cultiver le Silence, cette pause acoustique qui, à moins qu’elle ne soit éternelle et là c’est une autre histoire, est essentielle au repos de notre cerveau submergé par des excès sonores d’où qu’ils viennent et de quelle que nature qu’ils soient.

Pour définir le silence, on pourrait dire qu’il est une absence de bruit. Mais n’est-il que cela ? Une sorte d’espace propice au repos de l’esprit fatigué par le vacarme ? Dans ce cas, le Silence ne serait qu’un temps de récupération sans contenu réel comme après un effort. Or il me semble que le silence n’est justement pas un espace vide, si on prend la peine de l’écouter, si j’ose dire.

Le Silence pourrait être le lieu et le temps pendant lequel notre monde intérieur aurait l’occasion de s’épanouir en dialoguant avec lui-même. Une sorte de « réseau social particulier », un Face Book confidentiel. S’y croiseraient, s’y rencontreraient nos « amis » intimes et secrets, sous la houlette de nos propres algorithmes.

Mais, il en serait tout autrement si cette rencontre positive avec soi-même prenait le masque d’une frustration douloureuse. C’est ce qui se passe lors d’une rupture de dialogue entre individus.

Le Silence devient alors mortifère. Dans ce cas, et par tous les moyens il est urgent de le rompre.


Les chroniques sont aussi à lire


    Les bonnes résolutions de Jeff.
    Les soucis c’est fini.
    Meilleurs vœux Arlette.

Les fichiers sonores et les textes mis à disposition sont soumis aux règles de distribution et de partage suivantes des licences Creative Commons :

Logo Creative Commons BY NC ND
Logo Creative Commons

/BY : attribution / NC : non commercial / ND : partage dans les mêmes conditions /




Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?


Votre message


Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Une fois publié, pour effacer ou modifier votre message : contact@balado-gazette.fr