LA LETTRE           ADHERER         FAIRE UN DON        

Balado-gazette a besoin de vous

vendredi 18 mars 2022

proposé par Contact

À propos du projet

En 2019, Balado-gazette s’est lancé le défi Culture 5, un lieu de rencontre entre l’auditeur et la création sonore. Cette interactivité, base de Balado-gazette, permet de partager et d’être écouté.
Elle se doit de le faire avec les outils qu’utilisent aujourd’hui ces mêmes habitants. Pour plus de son et d’interaction Balado-gazette à besoin de vous pour les faire évoluer.

Balado-Gazette a vu le jour le 13 mai 2017 dans une roulotte de la Mayenne : le balado-studio
Elle est une station de production de créations sonores.
Elle contribue à la découverte et la mise en avant des talents. Elle diffuse des podcasts grâce à Internet dans le monde entier.

Les deux piliers de Balado-Gazette

Dons des auditeurs

Balado-Gazette ne vit que des dons de ses auditeurs. C’est votre don qui est le garant et le gérant de sa totale indépendance, de sa parole. Pour qu’en 2022, balado-gazette, continue la promotion des cultures musicales francophones et du monde, aidez-nous maintenant.

Balado-Gazette est disponible pour tous gratuitement sur les réseaux numériques, financé par nos auditeurs, MERCI !

Le bénévolat des podcasteurs

Animés d’une forte envie de partage les chroniqueurs podcasteurs signent leur podcasts pour jouer avec des copains et copines dans une cour de récréation. Ils et elles y trouvent trouver une certaine émulation, sans aucun esprit de compétition.

Objectif

Notre objectif est de dynamiser notre présence sur le web par le développement d’une communauté impliquée. Alimenter nos podcasts et les réseaux pour faire entendre Balado-gazette, gagner toute sa place dans le paysage de la communication et dans le monde.

Notre défi est désormais la mise à jour complète de nos outils, le maintien de notre site internet véritable présence à tous les niveaux. Ce défi fait rayonner les podcasts de Balado-gazette.

Alors pas d’autre solution :  ADHERER et/où  DONNER


Messages

  • Merci merci.
    cette édition de culture 5 m’a transporté de plaisir. Encore une fois, écrire et parler avec légèreté d’un sujet grave, fait de vous les Somerset Maugham du web. Je obliger mes enfants et petits enfants à l’écouter (Non. Je vais le leur suggérer). Et le petit délice, entendre Magdeleine. Un seul regret : pourquoi Hervé s’arrête-t’il au moment de nous raconter son ou ses rêves ? Hi hi. Non c’est l’émission parfaite. Bravo et bises.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?


Votre message


Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.